A.W.S.A. France


Aller au contenu

Menu principal:


Femmes et clandestines: violences à ciel ouvert

Actualités



12 février 2010


IMMIGREES CLANDESTINES :

LES FAIRE TAIRE PAR LA FORCE



Qui sont ces nouveaux intégristes qui s'en prennent aux plus vulnérables dans nos sociétés, les femmes immigrées clandestines ?

Celles qu'on peut exploiter, violenter, réduire en esclavage.

Celles qui ne peuvent se plaindre de leurs agresseurs sous peine d'être appréhendées au moment de leurs plaintes et renvoyées dans leurs pays.

La double peine, c'est pour elles. L'agresseur, l'exploiteur, demeurent impunis.


" Femmes, immigrées, clandestines"

c'est, en effet, cumuler toutes les tares à la fois.



Meme l'expression artistique leur est interdite sous peine de violences.

Ombres elles sont, ombres elles doivent demeurer.

Qui sont ces nouveaux intégristes qui ne peuvent tolérer d'entendre des êtres humains conter leurs souffrances, gémir de leurs misères ?

Sans doute ceux-là même qui ont intérêt à les maintenir dans cette condition et à exploiter cette sous-humanité d'autant plus serviable et taillable à merci que constituée de femmes à qui on ne reconnait aucun droit.


Car et en effet,



" Ce n'est pas faire l'apologie des séjours irréguliers en France que de parler de ce qu'endurent les immigrés, et plus particulièrement les « immigrées », et plus spécialement encore les « immigrées clandestines », nous dit la Depeche de ce jour.

lire :

http://www.ladepeche.fr/article/2010/04/12/815029-Villasavary-Un-recital-interrompu-par-des-extremistes.html#xtor=EPR-1






AWSA France | qui est A.W.S.A France? | extrait des statuts | Contact | Adhérer | Actualités | Cette nausée qui nous gagne... | Laicite | Egalité-Diversite | Etranger(e)s-vos droits | Paroles de Femmes...et d'Hommes | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu