A.W.S.A. France


Aller au contenu

Menu principal:


crimes: les religions ne sont pas au dessus des lois

Actualités


13 avril 2010


EGLISE ET PEDOPHILIE :

LA JUSTICE DES HOMMES
D'ABORD


" Laissez-venir à moi les petits enfants ".

Mais tant va la cruche à l'eau (même bénite) qu'elle se casse.

En effet, des statistiques
fournies par l'Eglise elle-même, il apparait que le nombre de curés pédophiles ou violeurs est cinq fois plus important dans le clergé que dans la population générale !

Ainsi, le Canard Enchaîné de cette semaine rappelle les déclarations faites au journal le Parisien par Mgr André Vingt-Trois, cardinal-archevêque de Paris et président de la Conférence épiscopale o
ù celui-ci tentait, comme le Vatican lui-même, de minimiser la question de pédophilie au sein de l'Eglise.

Or, cette autorité ecclésiastique rappelle " qu'en France, actuellement, sur 20 000 prêtres et religieux en exercice, une trentaine sont en prison actuellement après avoir été jugés pour des agressions sexuelles".

Cela signifie, selon le Canard Enchaîné que rapporté à la population générale,
on trouve donc cinq fois plus de prêtres pédophiles ou violeurs au sein de l'Eglise que dans la population.

Awsa-France
rajoute que cette proportion doit être encore revue à la hausse.

En effet, Mgr André- Vingt-Trois ne retient que les prêtres " déjà condamnés par la justice".

A ce chiffre, doivent être encore rajoutés :

  • tous ceux qui n'ont pas été condamnés pour avoir été découverts récemment ( ou pas encore découverts)


  • et tous ceux qui ne seront jamais condamnés ni même poursuivis pour bénéficier du silence et de la complicité de l'Eglise.



Dissimuler et se taire. Sinon, minimiser et justifier,
voilà la politique de l'Eglise.


En effet, selon le Pape, ces questions de pédophilie " ne sont que des jacasseries du moment".

Bref, les chiens aboient et la caravane de la pédophilie ecclésiastique peut poursuivre son bonhomme de chemin, ou ses petits bonhommes...

On comprend, en conséquence, que le métier d'ecclésiastique soit si prisé des pédophiles qui
s'y ruent, en rut, la soutane entre les dents.

Un Eden sexuel où batifoler en toute impunité, sous la protection de " leur mère " l'Eglise.

Quant aux véritables mères, l'Eglise les a évacuées depuis longtemps.

Après
s'être emparés et parés de leurs robes et de leurs dentelles, il ne restait plus qu'à s'occuper des " petits enfants" et recevoir l'absolution après.

La révolte des " fidèles" qui ont hué leurs prêtres en Irlande et aux Etats-Unis peut se concevoir.

De même que l'action des citoyens Anglais qui saisissent leur justice contre le Pape afin de le faire arrêter lors de sa visite dans ce pays en septembre prochain.

  • L'Eglise n'est pas au dessus des lois et ne saurait s'exonérer de ses crimes devant la justice des hommes.


Le Pape, représentant de cette Eglise et qui justifie ou minimise les crimes à l'encontre d'enfants peut faire l'objet de poursuites pour complicité de crimes comme tout un chacun.

La justice anglaise permet une telle extension de compétence à l'égard d'un chef d'Etat étranger sur son sol, à l'instar du précédent Pinochet.

En effet, comme le rappelle à juste titre un militant anglais en la matière :

" La dissimulation institutionnalisée de viols d'enfants est un crime,
dans toutes les législations, quelles qu'elles soient


Lire cet article du Nouvel Obs :

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20100412.OBS2286/des-militants-britanniques-veulent-faire-arreter-le-pape.html












AWSA France | qui est A.W.S.A France? | extrait des statuts | Contact | Adhérer | Actualités | Cette nausée qui nous gagne... | Laicite | Egalité-Diversite | Etranger(e)s-vos droits | Paroles de Femmes...et d'Hommes | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu